Une entrée à la japonaise

Chez moi je marche pieds nus (une paire de chaussettes si il fait froid), j’aime sentir la matière du parquet sous mes pieds, le confort douillet du tapis, c’était la règle à la maison, aussi le palier de la maison franchit, on se déchaussait. Ce sont mes origines japonaises et cela fait partie du quotidien des japonais pour qui il est impensable de pénétrer dans la maison avec ses chaussures.

nakasone-genkan_modern-1024x508

Le Genkan : l’entrée traditionnelle de l’habitat japonais

J’ai eu envie de vous parler aujourd’hui des Genkan, c’est l’entrée traditionnelle dans les maisons au Japon, un vestibule que l’on retrouve systématiquement dans tous les intérieurs,  temples et batiments, et même en appartement. Hérité des coutumes des moines Zen, il a petit à petit été installé dans toutes les habitations, il est symbolique, il s’agit d’une véritable zone de passage entre le monde extérieur et l’espace intérieur. En effet au Japon, on se déchausse partout, dans les temples bien évidemment, à la maison, mais aussi à l’école, dans certains bureaux, restaurants, et partout où il y a un tatami.
Il s’agit d’un vestibule où l’on doit se déchausser, et ranger ses chaussures dans les Getabako (caisers pour les chaussures), se défaire des vêtements d’extérieurs, avant de rentrer dans la maison. Un sas en quelque sorte qui permet de faire la transition entre l’extérieur et l’intérieur, qui est imaginé et aménagé à cet effet. Ainsi le sol du Genkan est carrelé ou avec un dallage de pierre, quand on rentre avec les chaussures sale, mouillé, avec un parapluie qui dégouline, des paquets poussiéreux, on peut laisser ses affaires sur cette zone, et éviter ainsi d’en mettre dans toute la maison. Traditionnellement, le genkan présente une différence de niveau avec le reste de l’habitat, le niveau du Genkan étant au niveau du sol extérieur, une marche de 15-20cm de hauteur marque ainsi la transition.

Entrée zen japonaise genkan 3Entrée zen japonaise genkan 2 7a8f309ecbf3027b182f0511afdc2629 Entrée zen japonaise genkan 4 Entrée zen japonaise genkan 1

Quand je conseille des clients sur l’aménagement d’une entrée, j’essaye souvent de récreer ce « sas » de façon visuelle et en pensant à prévoir les rangements nécessaires pour les chaussures, les vêtements et parapluie. Prévoir une petite assise est également un plus quand la place le permet, cela invite à s’assoir et se déchausser, et on est moins tenté d’aller jusqu’au salon avec les chaussures au pied. Il ne faut pas oublier que l’entrée c’est un peu comme une carte de visite, c’est la première impression pour les visiteurs, et pour les habitants de la maison, c’est aussi le premier ressenti quand on rentre, pas question de ne pas l’aménager de façon fonctionnel et pratique et d’y ajouter cet esprit zen et apaisant que j’aime tant.
Et si vous voulez en savoir encore davantage, aller faire un tour sur le site de Amelie Marie in Tokyo.