Les 10 erreurs déco à éviter

Loin de moi l’idée de définir un mode d’emploi du parfait petit intérieur, ou du bon goût selon Moi, j’ai tendance à penser que comme le dis si bien l’expression « à chacun ses gôuts », l’inverse est tout aussi respectable « à chacun son mauvais gôut » et c’est ce qui rend nos intérieurs si attachant et vivant, c’est que nous avons tous nos trucs, souvenirs et babioles qui viennent nous rappeler que nous sommes bien chez nous et pas dans le showroom Untel ou dans un magazine de design. Toutefois étant fréquemment confrontée dans mon quotidien de décoratrice d’intérieur à des problématiques récurrentes, je vous fais part de ces quelques recommandations sur des idées fausses que vous pourriez avoir. Vous êtes peut-être vous même dans ces situations et vous allez voir que ces quelques conseils pourront vous être utiles pour envisager votre intérieur d’un nouvel oeil et vous sentir bien chez vous.

1. Arrêtons de plaquer les meubles contre les murs.
Un à priori qui a la dent dure et fait des dégats, ce n’est pas parce que vous positionner tous vos meubles contre les murs que vous gagnerez de la place. D’une part parce que l’espace que vous allez créer au centre de la pièce ne pourra pas être utilisé dans son ensemble, cela va devenir une zone de passage flottante. D’autre part vous allez donner le sentiment que les meubles ont été repoussés aux extrémités de la pièce justement par manque de place, le déséquilibre saute aux yeux, les espaces ne sont pas structurés. Un canapé peut vous aider à structure une pièce, et à bien délimiter l’espace repas de l’espace salon, il existe aujourd’hui des meubles qu’on appelle séparateur de pièces, qui vont vous permettre là encore de recréer des espaces bien distinct tout en conservant la fluidité de votre espace et de dégager les perspectives visuelles.

2. Avec le blanc on est sur de ne pas se tromper
« Mon séjour n’est pas très lumineux, donc je choisis du blanc qui va donner de la luminosité et corriger ce défaut de situation. » Attention, un blanc pur dans un appartement avec peu de lumière naturelle, exposé au nord, ne va ni vous procurer plus de clarté ou de luminosité, mais en plus l’ensemble risque d’être froid et terne. Le blanc pur c’est magnifique quand c’est baigné de lumière, justement c’est là que la lumière naturelle va pouvoir créer de beaux contrastes sur les pans de murs et mettre en valeur les volumes de votre intérieur.
Quand on manque de lumière, et que l’on souhaite rester sur des couleurs claires, on va choisir des blancs cassés, des gris clairs, des beiges, des sables, si la pièce est exposé au Nord pour la rendre plus chaleureuse on va miser sur des blancs chauds et ensoleillés, teintés de jaune, d’orangé, de doré.

3. On a repeint toute la cuisine, mais on est déçus de la couleur
Le couleur telle qu’on la voit en magasin, avec un éclairage bien spécifique, sur un support qui n’est pas le votre, sur une petite surface, n’est absolument pas représentative du rendu en situation une fois appliqué sur un mur de 2,50 x 3m. Tout a une influence sur la couleur et la façon dont nous la percevons, la luminosité naturelle de la pièce bien sûr, les éclairages, le mobilier environnant, le revêtement de sol, la structure même de la pièce. En bref, pour bien choisir ses couleurs, il faut être sur place, pas facile me direz-vous ?
C’est pourquoi lorsque je fais du conseil couleurs, je prends systématiquement mes nuanciers afin de faire un premier choix et d’associer les couleurs entre elles, et j’essaye en plaçant les carrés test sur les murs en question, on voit déjà tout de suite si la couleur réagit bien, si elle est adaptée. Puis soit je commande des échantillons sur un format A5 afin de tester sur une plus grande surface, soit je fais l’essai grâce au pot de peinture d’essai que beaucoup de fabricants proposent aujourd’hui. C’est vraiment le mieux pour se rendre compte, attention je ne teste jamais directement sur le mur mais sur un carré de toile à peindre par exemple. Je propose à mes clients de garder les tests couleurs dans la pièce pendant une semaine quand c’est possible afin de voir les variations de couleurs selon les heures de la journée, avec la lumière artificielle…et de faire leurs choix en toute connaissance.

4. Pour conserver un maximum de lumière naturelle, je préfère ne pas mettre de voilages
Sauf que la vue sur le balcon si triste du voisin, le jardin si vide en hiver, ou sur la rue, n’est pas franchement très agréable, le regard file vers l’extérieur et votre intérieur parait froid et impersonnel.
Et pour ceux qui aurait peur de se retrouver avec les voilages de mamie, je vous rassure, on trouve aujourd’hui de très beaux voilages contemporain, même en prêt à poser dans les grandes surfaces de bricolage ou enseignes de décoration. Pour ma part j’ai une préférence pour les voiles de lin et leur extraordinaire capacité à diffuser la lumière, en plus ils s’adaptent à tous les styles. Les stores de type bateau sont également parfaits pour des fenêtres classiques qu’ils vont habiller sans pour autant encombrer ou réduire le volume de la pièce.

5. On a flashé sur un canapé d’angle
Le canapé d’angle c’est top quand on le voit sur le catalogue, en magasin, c’est convivial, ca rend n’importe quel intérieur contemporain, on va pouvoir s’installer confortablement sans se gêner, oui ! Sauf que dans votre intérieur ca bloque complètement la circulation, que vous vous retrouvez coincés avec un seul aménagement possible pour cette pièce (aujourd’hui on aime pouvoir faire bouger les meubles, on déménage plus souvent, et sachez le un canapé se revend très mal), et qu’à moins de vivre dans un loft ou un espace complètement décloisonné, ce type de canapé n’est franchement pas adapté. C’est la raison pour laquelle je conseille plutôt à mes clients qui iraient vers ce genre de canapé, de choisir deux canapés, un deux places et un trois places par exemple, et ils se rendent vite compte que c’était une bonne idée. La circulation autour est facilité, on peut faire varier la disposition : les mettre en face à face quand on recoit des invités, décalés un des canapés si on a besoin de plus de place pour agrandir la table à diner, les mettre en angle avec une petite table d’appoint, et le jour où on déménage on sait qu’on pourra replacer nos canapés sans aucun soucis.

6. Pour redonner un coup de neuf au parquet on va le faire vitrifier
Et vous allez vous retrouver avec un parquet « brillant comme un sou neuf », qui aura un rendu plastifié et perdu tout son charme. Préférez le faire délaver, pour lui donner ce côté brut, et faire réapparaitre sa couleur d’origine, vous avez la chance d’avoir un beau parquet profitez en, il va réchauffer l’ambiance, et s’adapte à tous les styles tout en donnant un esprit plus contemporain.

7. Jouer le total-look
Fini les intérieurs où tous les meubles sont de la même collection, où les rideaux sont assortis aux coussins, qui sont assortis aux sets de table…On aime les intérieurs qui nous ressemblent, on a le droit d’avoir un buffet hérités de nos grands-parents en chêne massif, et une table basse ultra contemporaine en verre, on aime mixer un canapé en tissu à gros grains, avec des coussins plus raffinés en panne de velours ou à imprimés fleuris, si on choisit des meubles laqués blancs on hésite pas à les marier à des meubles en bois brut pour réchauffer l’ambiance. Toutefois on se donne une ligne de conduite, on retrouvera les mêmes matières d’une pièce à une autre (tout du moins dans les pièces à vivre que sont l’entrée, les zones de passage, le séjour, la salle à manger, la cuisine surtout si elle est ouverte), on définit ses couleurs dominante et secondaires et on s’y tient !

8. J’en ai partout
L’offre est partout, au monoprix qui proposent très régulièrement de nouvelles collections maison irrésistible, dans votre petit magasin de quartier, sur internet, dans votre magasin de bricolage, bref vous êtes sans cesse sollicités par de petits accessoires, luminaires, boites et autres contenants (destinés à vous aider à faire le tri…) et vous craquez !
Et vous accumulez, entassez, multipliez, et si à l’origine la petite coupe était adorable tel qu’elle était présenté en magasin, chez vous tout d’un coup ça n’a plus du tout le même effet, en fait on ne la voit pas, ce jaune si tendance actuellement ne va pas du tout avec cette petite lampe chromé, dépité vous l’oubliez dans un coin ce qui ne fait qu’ajouter à votre fouillis ambiant. Sans compter les cadeaux de Noel qu’on remise dans un placard et dont on ne se sert jamais, les dizaines de dessins et autres superbes réalisations en boite à oeufs de vos enfants, la vaisselle de famille qu’on ose jamais utiliser, les vetements qu’on ne peut plus mettre mais qu’on garde au cas où…la liste est longue.
Selon moi la clé d’un intérieur agréable, apaisant, accueillant c’est de savoir ranger, trier, jeter. Combien de clients font appel à moi, en me disant qu’ils ont besoin de rangements supplémentaires, alors que leurs armoires sont pleines à craquer, qu’ils ne parviennent pas à ranger de manière efficace et durable.
Il est indispensable de faire régulièrement le tri, d’ouvrir ces placards si pleins et de faire un point sur ce dont vous vous êtes servis cette année, sur ce qui vous mobilise tant d’espaces (au prix du m2 ca vaut le coup de se poser des questions), sur ce qui vous encombre la tête et l’esprit, et vous demande de passer trois fois plus de temps à faire le ménage. Jeter ce qui est inutilisable, donner ce qui pourra servir à d’autres (contrairement à ce qu’on a l’habitude d’entendre c’est de garder dans ses placards sans jamais s’en servir qui est gâcher), vender ce qui peut l’être sur les sites comme Le Bon Coin ou Ebay, bref débarasser vous de ce qui ne vous sert pas.
Un livre extra pour achever de vous convaincre : L’art de la simplicité de Dominique Loreau

9. J’ai choisi une très belle suspension pour mon salon
Qui ne sera pas du tout adapté puisqu’elle va diffuser une lumière écrasante et blafarde absolument pas convivial. La suspension c’est bien au dessus d’une table de salle à manger, dans une cuisine, une entrée, mais pas dans le salon.
On préfèrera des appliques qui vont éclairer votre plafond et diffuser ainsi une lumière générale douce et bien répartie, des liseuses à proximités du canapé, de petite tailles et orientable elles sont idéales, et des lampes d’ambiances à poser sur les meubles et au sol pour parfaire l’ambiance. Un accessoire pratique et vraiment utile au quotidien c’est la télécommande pour les prises, qui va vous permettre d’allumer instantanément les lampes de votre choix pour créer l’ambiance lumineuse que vous souhaitez.

10. Je n’ose pas
Vous avez reperé un magnifique papier peint pour votre entrée, mais est ce que ce n’est pas un peu trop, en passant dans une boutique vous avez failli craquer sur des coussins d’une créatrice, vous mourrez d’envie de repeindre votre salle de bains en bleu caraibes depuis que vous avez vu ça dans une chambre d’hotel, LANCEZ-VOUS. Prenez des risques, au pire vous risquerez d’être décus et de devoir repeindre, retourner en magasin pour demander un échange ou un avoir…au mieux vous risquez de vous affirmer et de trouver votre style déco, et de définitivement avoir le sourire lorsque vous rentrer chez vous, que vous vous asseyez sur votre canapé avec ces si jolis coussins, de vous évader un peu tous les jours dans votre salle de bains !

Et si vous n’y arrivez pas faites appel à une décoratrice d’intérieur et découvrez nos offres de visite conseils à domicile pour vous aider à choisir vos couleurs, trouver le bon aménagement, donner du style à votre intérieur, être bien chez soi ça tient souvent à peu de choses mais quel plaisir au quotidien !